L’expo


Si vous aviez vu la beauté que nous avons en nous et nous avions vu la beauté que vous avez en vous

Sur scène, une bicyclette qui semble avoir traversé les décennies depuis la signature des accords bilatéraux de 1946 entre la Belgique et l’Italie. Son conducteur n’est autre que Gianluca, un étrange guide « Ciccio » à la nostalgie un peu provoc’ qui va nous restituer les souvenirs musicaux, photographiques ou encore culinaires de ces migrants d’autrefois .

Mais cette immigration a-t-elle été si idyllique ? L’accueil réservé par les Belges a-t-il toujours été chaleureux ? Peut-on parler d’une immigration réussie ? En quoi le serait-elle ? En quoi ne le serait-elle pas ? Enfin, en quoi est-elle différente des migrations contemporaines ? Que penser de l’accueil que la Belgique réserve, que l’Europe réserve, que NOUS réservons, aux migrants d’aujourd’hui : ceux qui fuient les guerres, la faim, les persécutions ou encore le manque de perspectives économiques – comme les Italiens de 1946 ?

Le concept

Une « visite guidée » théâtralisée de 45 minutes imaginée et interprétée par Emmanuel Guillaume.
Avec la complicité de Maxime Decker, Philippe Dumoulin ou Colin Javaux.
Scénographie d’Olivia Sprumont.