Les ateliers

Nous avons animé des dizaines d’ateliers dans des milieux aussi divers que des écoles, des mouvements d’éducation permanente, des CPAS, des centres culturels, etc. Bien souvent les personnes qui nous commandent un atelier ont assisté à un de nos spectacles. Nous construisons alors avec eux leur projet d’atelier avec un groupe constitué ou non.

Pour mener à bien un atelier, il faut compter entre 45 et 60 heures de travail si on veut aboutir à une ou plusieurs représentations. Le groupe se charge de trouver un local de répétitions et des moyens pour les décors, costumes, accessoires et régie éventuelle. Notre intervention englobe également les représentations (rôle du joker, régie).

Nous n’imposons jamais l’histoire. Il est impératif de trouver une homogénéité, une cohésion, une écoute, une confiance au sein du groupe. Elle permet aux participants de proposer une émotion, une oppression vécue et de la partager avec les autres. L’animateur discute avec le groupe le choix du sujet, de l’oppression, et négocie suivant l’intérêt ou la froideur.

On improvise, on expérimente, on fouille, on se hasarde. L’animateur écrit seul ou avec l’aide des participants. Le texte est porté sur plateau. Au groupe de le faire vivre, à la mise en scène de l’enrichir, de l’embellir. Le peu de moyens financiers nous fait découvrir les bienfaits et les privilèges d’un plateau nu, l’ingéniosité et le brio du « théâtre pauvre ». Durant cette phase de l’atelier, les verrous sautent. Le muet devient insatiable. Le timide ne rougit plus. L’égoïste explose de générosité. Le théâtre se fait utile, essentiel, vital. Les participants de l’atelier sont applaudis, ovationnés, félicités, congratulés. Ils se sont mis debout, ils ont vaincu la peur, la solitude, ils ont repris confiance en eux. Ce spectacle restera gravé à jamais dans leur mémoire.

Maintenant ils savent qu’ils peuvent être acteurs de leur propre vie.


Nos derniers ateliers

Atelier API 2021-22

L’atelier a commencé avec 8 femmes qui sont en première année d’alphabétisation à L’Api à Charleroi. Emmanuelle Caron, leur professeur, a suivi de nombreuses formations au théâtre-forum avec moi-même. Cet élément fut un énorme facilitateur.Lire la suite « Atelier API 2021-22 »

À propos de nous

Une Petite Compagnie, anciennement Théâtre du Public, tente, à l’image de l’allumette, d’apporter la lumière là où il fait sombre, la chaleur là où il fait froid… et de mettre le feu quand il le faut !

Contactez-nous

Soutien

Une Petite Compagnie reçoit le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service des Arts de la Scène et du Forem

Merci à tous nos partenaires !